Projets & chantiers dans le diocèse

Pour des églises ouvertes, accueillantes et sécurisées.

Avec 1 104 édifices, le territoire du diocèse d’Arras recense un important patrimoine qui témoigne du dynamisme passé et présent de l’Eglise dans nos villages et nos communes, animé par de nombreuses communautés de fidèles qui, au fil de temps, ont construit, embelli et entretenu ces lieux de culte et de prière.

Le nombre important d’édifices dans notre diocèse assure la proximité de l’Église d’Arras avec les communautés de fidèles, même si ces édifices ne sont pas ouverts en permanence.

Inévitablement, ce nombre important d’édifices représente aussi une charge conséquente.

Si les communes sont propriétaires de la majorité des édifices religieux depuis 1905, le diocèse d’Arras est néanmoins propriétaire de 54 églises et grandes chapelles ainsi que de multiples salles paroissiales, qu’il doit entretenir, aménager, sécuriser et mettre en conformité avec les nouvelles réglementations. Il doit aussi veiller, en lien avec les paroisses, à l’entretien et au renouvellement régulier du mobilier et des équipements techniques de certaines églises.

Seul votre soutien permet à l’Église diocésaine de proposer de locaux adaptés à tous les besoins de la communauté.

Pour des églises vivantes au sein de communautés paroissiales dynamiques.

Le diocèse d’Arras, c’est d’abord une parcelle du peuple de Dieu rassemblant un grand nombre de communautés paroissiales qui assurent localement les missions d’évangélisation, de célébration des sacrements, de prière, d’éducation et de charité.

Qu’ils soient portés localement ou au niveau du diocèse d’Arras, les projets sont nombreux pour célébrer et porter la Bonne Nouvelle (rassemblements, célébrations, pèlerinages, etc.) mais aussi pour participer à la vie locale (débats, actions caritatives, etc.).

Ainsi, en 2018, dans le Pas-de-Calais, notre Eglise a porté de nombreuses initiatives autour des questions relatives à l’évangélisation et la catéchèse dans une société en permanente transformation, à la paix, la jeunesse ou encore le dialogue interculturel.

C’est encore une fois grâce à votre participation, spirituelle et financière, que ces événements exceptionnels peuvent voir le jour : merci pour votre participation concrète à la vie de l’Église !